Le CETA sera-t-il un désastre écologique ?

par 30 Août 2019Actualités, Numéro 40 commentaires

Le Lundi 23 juillet, l’Assemblée Nationale a ratifié le CETA après un vote un peu tendu. Mais qu’est ce que le CETA ? Y a-t-il des inconvénients ? Des avantages ? C’est ce à quoi nous allons essayer de répondre ici.
Le « Comprehensive Economic and Trade Agreement » ou CETA est un traité de libre échange entre l’union Européenne et le Canada. Il a commencé à être négocié en 2009. Les négociations ont ensuite duré 8 ans avant que l’union européenne ne l’accepte. A la suite de cela, les différents parlements de chaque pays ont dû se prononcer. La France a donc dû prendre sa décision et elle a voté en faveur du CETA. Cet accord de libre-échange contient de nombreux articles (dans 2 344 pages) sur tous les sujets : les droits de douane, l’agriculture, les marchés publiques, les services publiques, la convergence des normes, le service financier, l’environnement, la mobilité personnelle …
Cependant, ce texte a suscité de nombreuses polémiques. 
Premièrement le CETA comporte des risques sanitaires. En effet, en ratifiant le traité, les états n’auraient plus le contrôle total de ce qui vient du Canada. Les normes Canadiennes ne sont pas aussi contraignantes que les normes françaises. Par exemple, les farines animales sont autorisées au Canada, alors qu’en France elles sont interdites. 
Deuxièmement, l’accord est très mauvais pour l’environnement. En effet, grâce à ce traité, les droits de douanes sont tombés. Cela veut dire que suite à cette décision, les importations en provenance du Canada vont augmenter. Et donc le trafic aérien de marchandises entre la France et le Canada. 
Cependant, le texte a certains avantages. Il augmente la compétitivité des entreprises Européenne. Les entreprises ont donc un nouveau marché d’ouvert. Le consommateur aurait plus de choix en magasin. Et selon les estimations, le CETA ferait augmenter le de 2.5 milliards d’euros.
Cette accord pose une question essentiel : en sachant que ce traité est mauvais environnementalement parlent, la France doit elle s’isoler au nom de l’écologie ? Quelles pourraient être les alternatives pour garder un monde qui continue à faire des échanges tout en respectant la planète ? Tant de question auxquelles je n’ai aucune réponse. Mais ce qui est sur, c’est qu’il va bien falloir se poser ces questions dans les années à venir.

Sources

Sources :
https://reporterre.net/Ceta-Mercosur-les-accords-de-libre-echange-donnent-le­pouvoir-aux-multinationales(écologie + vote CETA)
https://www.huffingtonpost.fr/entry/quatre-risques-du-ceta-pour-lecologie-et­la-sante_fr_5d35e90ce4b0419fd330cd43(dangers du CETA + réaction de Macron à la tribune de N.Hulot)
https://www.lemonde.fr/1es-decodeurs/article/2016/10/18/tout-comprendre­du-ceta-le-petit-cousin-du-traite-transatlantique_5015920_ 4355770.html#huit­anchor-de-quoi-parle-t-on(c’est quoi le CETA)
https://www.ouest-france.fr/politique/institutions/assemblee-nationale/ ratification-du-ceta-le-vote-finalement-reporte-mardi-6448727 (CETA un vote inacceptable)
https://quoidansmonassiette.fr/ceta-accord-economique-europe-ue-canada­differences-normes-reglementations-sante-alimentation/ (avantages du CETA)