Le Monde a Changé

par 30 Août 2019Numéro 4, Poésie0 commentaires

Les gouvernements continuent à croire aux énergies fossiles :
Idées futiles, tas de matières fissiles qui s’empilent.
L’énergie nucléaire, énergie réputée « verte » 
A amené tous ceux qui l’ont mal utilisée à leur perte
En d’autres termes, pour les plus alertes,
La mort leur fut offerte. Faut-il 
Que ça rempile, un nouveau Tchernobyl,
Pour arrêter de se saborder, de polluants saturer des rivières,
D’étangs créer des enfers, de tuer les terres ?                                  
La pêche intensive, pratiquée de manière abusive,
Est l’action abrasive d’une entité corrosive,
Intrusive quand il s’agit de satisfaire ses besoins,
Elle esquive les soins qu’elle doit prodiguer aux animaux terriens.
Moi, jeune membre de cette espèce de crétins,
J’y porte plus d’attention, et ne me fais pas d’illusion,
Contrairement à bien des miens.
Alors j’agis, je ne fais pas le pont, sage décision,
Comme tous ceux qui ont choisi l’action.
Comme  d’autres en ma région, je prends ma plume,
Dans le seul but de narrer les rhumes de ma maison.
Je pars en rébellion contre les enclumes qui gouvernent la nation :
Ainsi, j’assure la fonction de maton, gardien
Des mots pensés pour panser les maux de la civilisation
Envers des êtres aussi insignifiants que de l’écume,
Je n’éprouve que de l’amertume,
Je peux les souffler quand je les hume
Et les ridiculiser quand je les fume.
Fais comme moi, agis par tes passions
Fais de toi une partie de la génération génératrice de révolution  
Fais de ta voix un symbole de la lutte contre l’inaction
Crée une situation dans laquelle tu as une bonne position
Démolis le bastion de la mondialisation.